Moisson Estrie se prive de récupérer plus de viandeLA TRIBUNE le 20 novembre 2015

Moisson Estrie, qui récupère la viande dans cinq supermarchés depuis décembre 2014, pourrait en récupérer le triple si l’organisme avait l’espace réfrigéré pour l’entreposer.

« C’est un beau problème que nous cherchons à résoudre au bénéfice des organismes que nous aidons », explique la directrice générale de Moisson Estrie, Geneviève Côté.

Cette dernière mentionne que Moisson Estrie pourrait bénéficier de dons de viande provenant de 16 autres supermarchés de la région pour faire grimper le nombre de contributeurs à 21.

« Nous récupérons la viande sur les tablettes de ces marchands quelques jours avant la date de péremption. C’est une viande que les gens pourraient acheter. Aussitôt qu’elle est retirée des tablettes, nous la congelons. L’entente prévoit que cette viande doit être transformée. Le risque de contamination est nul », assure Geneviève Côté.

Lire l’article