Le développement durable chez Moisson Estrie

La protection de l’environnement et le bien-être de la communauté sont au cœur des valeurs et de la mission de Moisson Estrie. Afin d’intégrer ces enjeux dans sa gestion interne, la direction de l’organisme a entamé une démarche en pratique d’affaires écoresponsables au printemps 2020, en créant son premier plan d’action en développement durable (2020-2022). Cette démarche vise à établir une stratégie pour réaliser des actions et des projets, qui permettent de limiter les impacts environnementaux et sociaux de l’organisme.

Les 4 enjeux prioritaires ciblés par Moisson Estrie sont les suivants :

  • Gestion des matières résiduelles
  • Émissions de gaz à effet de serre
  • Conditions de travail et bien-être des employés
  • Santé et sécurité au travail

Le Comité Développement durable (DD) est responsable de faire le suivi du plan d’action et des projets qui y sont prévus, afin d’assurer l’amélioration continue de l’organisme. Il est formé par des employés travaillant dans les divers départements de Moisson Estrie.

Membres du Comité DD :

  • Andréanne Béliveau, Directrice des opérations
  • Élise Grenier, Adjointe à la direction
  • Thomas Hallée-Marcil, Responsable de l’entrepôt
  • Annie Deslandes, Responsable de la cuisine
  • Karel Deslandes, Camionneur

Moisson Estrie s’est également dotée d’une Politique en développement durable, qui sert de guide pour orienter ces choix et ces actions.

Gestion des matières résiduelles

Moisson Estrie a mis en place plusieurs actions qui lui permettent d’améliorer considérablement son système de gestion des matières résiduelles, pour assurer de limiter sa production de déchets :

  • Installation d’îlots de tri dans tous les départements de son établissement ;
  • Collecte privée pour les matières recyclables mixtes ;
  • Collecte privée pour le compostage des matières organiques ;
  • Don de denrées périmées ou non consommables à un producteur d’animaux d’élevage ;
  • Installation d’une benne pour récupérer les matières résiduelles destinées à l’écocentre ;
  • Consignation des cannettes et des bouteilles d’eau ;
  • Participation à un programme de recyclage des masques de procédure ;
  • Utilisation de boîtes ou de sacs réutilisables pour donner les denrées aux bénéficiaires ;
  • Offre d’une alternative d’emballage écologique pour le kiosque des fêtes ;
  • Développement d’outils de sensibilisation pour les employés et les bénévoles (affiches, formations, capsules d’information, réunions spéciales) ;
  • Réalisation d’une caractérisation des matières résiduelles ;
  • Vaisselle réutilisable utilisée dans la cafétéria ;
  • Possibilité d’amener des plats réutilisables pour les repas à emporter et contenants compostables utilisés pour les repas emportés (faits en amidon de maïs)  ;
  • Etc.

En février 2021, Moisson Estrie a officiellement obtenu le niveau Élite, remis dans le cadre du programme ICI ON recycle +, de RECYC-QUÉBEC. Il s’agit du plus haut niveau de reconnaissance. Notre Comité DD a travaillé très fort pour mettre en place toutes les exigences nécessaires et nous sommes fiers que ces efforts soient reconnus.

Nous avons réussi à obtenir un taux de valorisation de nos matières résiduelles de 98 %.

Félicitations à tous les employés et tous nos bénévoles pour votre participation efficace au tri des matières résiduelles de notre organisme !

Émissions de gaz à effet de serre (GES)

Notre système de gestion des matières résiduelles nous permet de recycler les emballages et de composter les résidus alimentaires non consommables provenant des denrées récupérées chez nos fournisseurs. Sans la présence de Moisson, ces matières sont habituellement directement envoyées dans les sites d’enfouissement où elles contribuent à contaminer nos milieux naturels et à émettre des gaz à effet de serre. Ainsi, Moisson Estrie contribue à mieux gérer les matières résiduelles des commerçants alimentaires de Sherbrooke et de ses alentours.

Émissions de GES évitées grâce à Moisson Estrie en 2020-2021 :

  • Redistribution d’environ 713 000 kg de denrées sauvées de l’enfouissement, ce qui représente environ l’évitement de 1 190 tonnes d’émissions de GES en CO2 éq.
  • Compostage de 85 000 kg de pertes de denrées triées comme étant non consommables, ce qui permet d’éviter la production de 140 tonnes de CO2 éq.
  • Moisson Estrie a donc sauvé environ 1 330 tonnes de CO2 éq. en 2020-2021.

    La distribution des denrées par Moisson Estrie et le compostage des pertes permettent d’éviter la production d’environ 1 330 tonnes de CO2 équivalent, ce qui représente environ 2 181 voyages d’avion pour une personne de Montréal à Paris !

    Ou plus de 11 000 allers-retours entre Sherbrooke et Québec en voiture !

    Les facteurs d’émissions utilisés sont tirés de l’outil de Calcul du Fonds d’action québécois pour le développement durable (FAQDD, mis à jour en 2021).